2005 : 60 strips N&B - LYLO Comix

Trip & Trash 60 strips N&B

 

1er recueil regroupant des strips de Trip & Trash, en noir et blanc, parus dans le journal LYLO entre 1996 et 2000.

LYLO Comix était une idée de Marc de Floris, le directeur du journal, pour publier les dessinateurs qui animaient les pages du journal. Il espérait se payer une Rolls avec les ventes du recueil. Il s'est payé un paquet de cigarettes.

2010 : Glandeurs acharnés - Spaghetti sauvage éditions

Glandeurs acharnés

 

Ce deuxième recueil de Trip & Trash regroupe plus de 200 strips en couleur parus eux aussi dans LYLO. Cette fois, c'est l'auteur lui-même qui prend les choses en main, avec le Spaghetti sauvage éditions. Il espère, grâce à cette auto-édition imprimée à 3 000 exemplaires, s'offrir une retraite anticipée. Ça sera pour une autre fois...

2013 : Retour de flemme - éditions Caraïbéditions

Retour de flemme

 

Retour de flemme a été réalisé en collaboration avec Florent Charbonnier, des éditions Caraïbéditions. Nous nous étions rencontré en Guadeloupe en 2008, mais ce n'est que plus tard, après mon retour en métropole, que je me suis attelé au projet : transporter Trip & Trash aux Antilles et en profiter pour glisser dans l'histoire mon expérience sur l'ile.

2020 : Comment réussir sans se fatiguer - Spaghetti sauvage éditions

Comment réussir sans se fatiguer

 

Je suis assez fier du titre de cet album, bien qu'il soit légèrement trompeur. Remplir 80 pages de dessins n'est pas de tout repos. Tous les strips sont des inédits réalisés spécialement, même si, depuis, certains sont parus à droite à gauche.

La sortie de Comment réussir sans se fatiguer a été rendue possible grâce à un financement participatif, pour une impression de 2 000 exemplaires.

 

2021 : Trait drôle - Spaghetti sauvage éditions

Trait drôle

 

Après le succès du financement participatif de Comment réussir sans se fatiguer, j'ai continué sur ma lancée avec un recueil, cette fois, de dessins de presse. Voici donc réunis presque 80 dessins parus principalement dans Fakir, mais aussi dans d'autres journaux.

Fakir publie mes premiers dessins en 2009, alors que je suis aux Antilles. Ce n'est que quelques mois plus tard que, de passage à Paris, je rencontre François Ruffin, le créateur d'un journal alors encore peu connu du grand public. Cette rencontre me confortera, s'il en était besoin, dans ma joie de collaborer à un tel ovni journalistique.